Le Pôle Énergie et Environnement (E&E) est composé de chimistes et physiciens dont les recherches sont reliées à la problématique de l’énergie nucléaire et de l’environnement. Les projets de recherche abordent des questions de science fondamentale d’intérêt pour le développement de l’énergie nucléaire.

La coordination scientifique du pôle est assurée par Frederico Garrido, Directeur Scientifique Associé (DSA) du pôle E&E. Jean-François Le Du est adjoint au DSA, en charge de missions techniques.

Les activités du pôle sont organisées au sein de deux équipes :

  • CHIMèNE – Chimie, Irradiation, Matériaux, Modélisation, Electrochimie, pour le Nucléaire et l’Environnement
  • RAPHYNEE – RAdio-chemistry and PHYsics for Nuclear Energy and Environment
 

Les projets de recherche portés par le pôle conjuguent diversité et complémentarité : chimie et physique pour l’énergie nucléaire, études de scénarios énergétiques  à l’échelle mondiale, nouveaux concepts de réacteurs et développements de nouveaux combustibles, traitements innovants des déchets nucléaires et transmutation, recyclage des actinides, étude de la fission nucléaire, propriétés physico-chimiques des actinides en phases condensées (solides, solutions aqueuses, sels fondus, liquides ioniques, interfaces solide/liquide) et leur spéciation, comportement chimique des matières radioactives et leurs interactions avec l’environnement, nouveaux matériaux pour le cycle électronucléaire et la fusion (alliages métalliques avancés, aciers à dispersions d’oxydes, céramiques pour l’énergie nucléaire du futur), simulation expérimentale par accélérateur des conséquences de l’irradiation de solides et modélisations associées.

Une description détaillée de chacun des projets de recherche est disponible dans les pages dédiées aux thèmes de recherche.

Les activités expérimentales du Pôle bénéficient d’équipements uniques présents au sein d’IJCLab, tels que le bâtiment de la chimie des actinides dédié aux activités expérimentales, et la plateforme JANNuS-SCALP d’accélérateurs d’ions et de caractérisations in situ.

© IJCLab/CNRS